Vieux-Fort, la commune

  • Superficie : 714 Ha
  • Population : 1 617 habitants
  • Office du tourisme : 0590 920 000

Face aux Saintes, protégé par les Monts Caraïbes des menaces d’éruption de la Soufrière, à l’extrême sud de la Guadeloupe, la commune domine à la fois la Côte au vent et la Côte sous-le-vent. Cette position naturelle en fait un lieu stratégique recherché. Les Amérindiens vivant essentiellement de la pêche et de la chasse y installent un important village entouré de jardins vivriers. L’activité économique de celle-ci repose principalement jusqu’au début du 20 ème siècle sur la culture du café. Vieux-Fort qui est la plus petite commune de l’île est connue de tous les navigateurs pour la présence de son phare inauguré en 1955 et qui marque l’entrée de la rade de Basse-Terre. Mais la commune doit actuellement sa renommée au savoir-faire de ses brodeuses qui ont ouvert dans les ruines de l’ancien fort, un centre de broderie afin de transmettre aux jeunes leurs secrets et de commercialiser leurs ouvrages.

Un savoir-faire régional : les canots de pêche traditionnels
A Vieux-Fort, vous pouvez apercevoir des canots de pêche traditionnels, remis au goût du jour depuis les années 1990. Six modèles sont particuliers à la région, dans tout l’archipel il y en a une trentaine de canots différents. Ils sont en acajou et en poirier, deux variétés d’essences que l’on trouvent en Guadeloupe. Le mât est en corossolier, et la bôme, très longue, est en bambou. Les professionnels de la mer préparent toute l’année le Tour de la Guadeloupe en voile traditionnelle. Depuis plus de dix ans, c’est devenu l’événement majeur : jeunes, femmes, européens et stars de la voile y participent. Ils courent en équipage de 6 personnes, les filles sont au nombre de 7. Vous pouvez en général les voir presque tous les dimanches matin à l’Anse Dupuy, ce petit port de pêche situé juste après le centre de broderie. Allez les rejoindre et pourquoi, ils vous feront faire un tour en mer.

Table 'netalysffdbdd.que_faire' doesn't exist