Baie-Mahault, la commune

  • Superficie : 4 400 Ha
  • Population : 23 389 habitants
  • Office du tourisme : 0590 26 59 60

Histoire et économie

Baie-Mahault reste le point de passage obligé entre la Grande-Terre et la Basse-Terre.
Nichée au fond du Grand Cul-de-Sac-Marin, la commune est longtemps restée inhabitée en raison de son insalubrité. Une variété abondante de palétuviers sur le territoire : Le Mahot constitue la mangrove et couvre cette zone mi-terrestre mi-aquatique.
Ce site était déjà connu des amérindiens puis des premiers colons qui l’utilisent comme réserve de pêche et de chasse importantes.

En 1659, Charles Houël s’attribue cette région qui devient en 1660 un marquisat dit Marquisat de Houëlbourg.
La culture de la canne à sucre s’impose alors. Au cours du 18 ème siècle, la paroisse est fondée ainsi que le bourg qui, à l’origine, est un repère de flibustiers et de boucaniers.
En 1837, Houëlbourg devient la commune de Baie-Mahault.

Aujourd’hui, poumon économique de l’île, grâce à sa zone industrielle unique en Guadeloupe, est devenu le poumon économique de l’île. La ville comprend une zone industrielle prolongée par un port autonome, un parc industriel etc..C’est en 1962 que débute les travaux d’aménagement et d’assainissement de ce site. Le grand centre commercial à l’entrée de la commune reste la maison de la consommation. Juste en face, le vélodrome de Gourde Liane qui devient au fil du temps un espace culturel et d’animation. Enfin, la ville mise aussi sur un milieu naturel d’exception avec l’aide du Parc national de la Guadeloupe pour mettre en valeur un patrimoine naturel remarquable.

La Zone industrielle de Jarry

Répartie sur près de 300 hectares, elle ne génère pas moins de 10 000 emplois, ce qui équivaut au tiers des effectifs salariés de l’industrie et service en Guadeloupe.
Les zones d’activités industrielles, commerciales et logistiques
Ces zones d’activités industrielles constituent une plate forme logistique pour les échanges entre l’Europe, la zone Caraîbes et les Etats-Unis, bénéficiant d’un niveau exemplaire de technologie, de communication.

La Zone de Commerce International

Elle occupe une superficie de 38 hectares non loin du terminal de Jarry Baie-Mahault. Elle regroupe la zone d’Entrepôts Francs, le Parc Industriel et le Complexe World Trade Center.

Le Parc Industriel

Port Autonome de la Guadeloupe a mis à disposition un parc de 12 ha destiné a accueillir des industries lourdes telles que le stockage de produits pétroliers ou de gaz ainsi qu’une partie de sa production électrique.

Le World Trade Center

Géré par la Chambre de Commerce des ïles de Guadeloupe, le bâtiment offre une surface de 2500 m2 de bureaux et 7300 m2 de surface d’exposition et constitue un outil au développement de la zone de Commerce International. Des salons s’organisent année chaque comme celui du salon de l’Habitat...

Table 'netalysffdbdd.que_faire' doesn't exist